Une fois n'est pas coutume, les finales des Championnats Suisses Individuels se déroulaient à Fribourg, en suisse romande donc.... :-)

 

Après une année 2012 (la seule) sans médailles suisse, nos combattants nous en ramènent deux en 2013, deux très belles médailles de bronze qui contribuent à alourdir le joli palmarès du club.

 

Cornélia

Samedi, en dames Elites -63 kg, Cornélia Rossier termine 3ème. Après une boulette qui lui coute wazari sur son premier combat, elle a dominé tout le reste du combat sans pouvoir remonter le score suffisament pour atteindre la demi finale. Elle s'incline face à la vice-championne suisse en titre et dois passer par le repêchage. Au vu du tableau, les repêchages s'annoncaient très ardus. Toutefois, sans marquer de ippon sorti d'on ne sait ou (un ippon tout de même sur contre), Cornélia a eu le mérite de garder son calme et de gérer les combats tactiquement, la clé de ses victoire résidant surtout dans une posture et une gestion du kumikata qui lui a permis de ne pas se faire déborder et, à chaque fois , de marquer dans des moments clé du combat.

Le climat Fribourgeois semble particulièrement lui convenir, vu qu'après six années de pause compétition, c'était déjà en terres fribougeoise - à Bulle - que Cornélia avait glané sa dernière médaille au championnat suisse, en juniors 57, c'était... en 2003.

 

Dimanche, en espoir filles -44 kg, Laure Audrey Héritier s'empare également du bronze. Le premier combat de Laure avait débuté bien avant ce dimanche, devant lutter contre la balance pour pouvoir combattre elle arrive avec une mauvaise surprise à la pesée inofficielle... 400g de trop... 25 minute de sudation supplémentaire lui on permis de passer juste juste à 9h00 à 44.00 kg soit l'extême limite.... Ce Premier combat face à la balance remporté, Laure est très vite et très bien entrée dans son tournoi, premier combat liquidé en quelques secondes, elle marque un ippon très sec sur sa première attaque en... de ashi barai... (comme quoi le judo bien fait c'est simple) 

Laure

Direction les demi-finales. Opposée à une championne suisse en titre bien décidée à reconquérir la 1ère place, Laure s'est laissée déborder par la pression et n'a pas pu tirer son épingle du jeu. Elle s'incline à la limite du combat.... coup d'arrêt mais départ en case finale pour le bronze, car demi-finaliste.

En finale pour le bronze, malgré une bonne entame de combat, elle subit un petit coup de mou à mi-combat, permettant a son adversaire de revenir dans le combat. En rassemblant ses dernière forces, elle parvient tout de même à marquer un deuxième wazari liberateur en fin de combat.

Clément

Samedi en espoir homme -45 kg, Clément Udry n'as pas réussi à s'approcher suffisament des finales pour obtenir un repêchage. Il s'incline au premier tour sans pouvoir continuer... C'est vraiment dommage car il était particulièrement bien rentré dans son combat qu'il dominait tactiquement et également au niveau du score. Un contrôle un peu trop lâche lors d'une de ses attaques - qui pourtant lui a permis de scorer - lui vaut de se faire prendre au sol sans possibilité de sortir... C'était toutefois une bonne expérience de se retrouver là, parmis les meilleures combattants de suisse....