Loading...
Staff2022-09-14T11:43:45+02:00
Fabrice BENEY
Fabrice BENEYEntraîneur et directeur technique
  • Membre co-fondateur
  • Judoka depuis 1979
  • 4ème dan judo FSJ, 3ème Kodokan de Tokyo
  • Moniteur J+S III, Sport des enfants et des jeunes
  • Entraîneur FSJ 3
  • Membre de l’équipe suisse de kata
  • Secrétaire et ancien vice-président de l’Association Judo et Ju-jitsu Valais
  • Diplôme A du Kata Contest du Kodkokan à Tokyo en Ju No Kata
  • Médaillé de Bronze des Championnats d’Europe de katas 2015
  • Finaliste des Championnats du Monde de Kata 2016
  • 6x champion Suisse de Kata
  • 9x médaillé des championnats suisses
  • 6 participations aux championnats d’Europe
  • 8 participations aux Championnats du Monde de Kata
  • Plusieurs participation au World Master Athlètes Shiaï
Chantal LORETAN
Chantal LORETANVice-présidente
  • Membre co-fondatrice, elle foule les tatamis depuis 1976
  • 2ème dan Judo FSJ
  • Monitrice J+S 1 Sport des jeunes et des enfants

Chantal a commencé sa carrière de judokate à Vevey. Elle rejoint Sion en 1985 est est membre fondatrice du Judo Team Sion. Elle participe à la vie et à l’organisation du club, notamment lors de notre traditionnel St-Nicolas, chaque année en décembre. Elle a préféré se vouer à l’enseignement plutôt qu’aux compétitions.

Fabien CELAIA
Fabien CELAIAPrésident
  • Secrétaire
  • Responsable communication
  • Caissier
  • Coach J+S

Elvira PARRAULT
2ème dan
monitrice J+S

Vincent BOURQUI
1er dan
aide-moniteur

Leia BENEY
1er kyu
aide-monitrice

Antoine PILLOUD
2ème kyu
aide-moniteur

Questions posées fréquemment

Les parents ont-ils accès au tatami ?2022-09-13T14:13:54+02:00

En principe, le tatami est dédié  à l’enseignement.

Nous sommes permissifs lors du cours de la rentrée, mais l’enseignement se déroule en l’absence des parents car leur présence péjore la concentration de leur(s) enfant(s).

D’autres événements de la vie du club offrent la possibilité aux parents de fouler le tatami

  • lors de la fête de la St-Nicolas : démonstration des Petits Dragons et des juniors,
  • lors du tournoi interne de juin, qui clôt la saison, suivi de la traditionnelle grillade en famille,
  • lors de la soirée parents avec initiation,
  • lors des divers événements rythmant la vie du club.

La présence des parents et accompagnants est bienvenue dans notre foyer. Ils peuvent s’y détendre, consommer des boissons, faire connaissance… et participer de cette façon à la vie du club que nous souhaitons familial.

C’est pour cette raison que notre nouveau dojo a été conçu autour du foyer : un club, c’est aussi de la sociabilisation et nous souhaitons que les accompagnants s’y sentent bien.

Profitez donc de ce moment de tranquillité pour prendre soin, aussi, de vous !

Pourquoi un mois d’essai gratuit2022-09-13T14:15:27+02:00

Le judo est un sport exigeant : inutile de commencer si cela ne plait pas. C’est pour cette raison que le premier mois est à l’essai.

Cela veut dire que si après un mois, votre enfant ne trouve pas du plaisir à faire du judo, il peut cesser son activité… sans bourse délier.

Si par contre il persiste, il est alors inscrit comme membre actif et paie une cotisation annuelle au club, et une licence à la FSJ. Rien ne sert de rallonger ce délai : plus long, ce n’est plus une question de mois d’essai, mais de marchandage.

Dans la guerre concurrentielle que se livrent les clubs sédunois, certains surenchérissent sur les mois d’essai gratuit et le prix des cotisations, ce qui n’a pas vraiment de sens à nos yeux.

  • parce que si vous continuez après, la cotisation est tout de même annuelle,
  • parce que la qualité a un prix : nos moniteurs et aide-moniteurs suivent des formations payantes tout au long de l’année,
  • parce que notre but n’est pas de voler des membres aux autres clubs, mais de fidéliser nos membres par la qualité de notre enseignement et pas l’apprentissage des valeurs de notre sport.
  • parce que 2, 4 ou 8 mois d’essai gratuit, ca ne veut rien dire : si vous vous inscrivez, quelle que soit la période d’essai, la cotisation est annuelle et les mois d’essai ne jouent aucun rôle.

Dans quelques rares cas, des enfants ont eu besoin d’un cours ou deux de plus pour se décider… les demandes faites en ce sens à notre comité. ont toujours été acceptées.

Suis-je obligé de participer aux compétitions ?2020-09-20T22:36:26+02:00

Clairement non.

Notre club favorise toutes les disciplines du judo, et la compétition (shiai) en est une.

Tous nos combattants souhaitant participer à des compétitions pourront le faire, et seront encadrés et coachés pour atteindre leurs objectifs.

Par contre, rien n’empêche un judoka ou une judokate de ne pas participer à ces joutes… dans le respect de ses propres choix.

Certains concurrents abusent de nos bons résultats en compétition pour coller à notre club une étiquette de compétiteurs… mais nous sommes aussi très fiers des résultats obtenus par nos membres en compétition.

Dois-je acquérir un kimono dès le premier cours ?2020-09-29T11:36:20+02:00

En aparté, il ne s’agit pas d’un kimono, mais d’un judogi.

Ceci étant posé, le port du judogi n’est pas obligatoire durant le premier mois d’essai sans engagement. Néanmoins, certains jeunes attachent une importance au port de ce vêtement, et l’expérience « judo » est plus enrichissante lorsque la prise (kumikata) est plus aisée.

Le judogi

  • permet une prise plus franche (on se fait moins pincer)
  • amortit mieux les chutes
  • est le vêtement traditionnel de tout judoka

Vous pouvez approcher notre team : parfois des judogis d’occasion sont disponibles à « prix cassés ».

Comment acquiert-on un grade/une ceinture ?2022-08-22T15:39:09+02:00

Le passage du premier Dan (ceinture noire) est un examen fédéral.

Avant cela, chaque club est libre de faire passer les ceintures précédentes (de jaune à marron) selon la stratégie définie par son responsable technique.

Chez nous, c’est uniquement notre Sensei qui, lorsqu’il juge que le membre a atteint un niveau suffisant, décide de lui faire passer son examen.

Certains clubs « donnent » les ceintures.. une par année… une pour un événement particulier.

Cela n’a pas cours chez nous puisque le passage de kyu est un examen qui requiert une certaine importance et qui valorise le travail effectué sur le tatami. Chacun de nos judokas obtient sa « ceinture » et en est fier.

Le tempo est donné par notre directeur technique afin que chaque grade soit intégré, et que les jeunes gravissent chaque échelon à un rythme adéquat.

Y a-t-il des filles/femmes ?2020-10-15T00:05:22+02:00

Le judo est autant un sport d’homme que de femme.

Le Judo Team Sion peut de plus s’enorgueillir d’avoir le plus haut taux de participation féminine du Canton.

Y a-t-il plusieurs fédérations de judo ?2020-09-19T19:22:10+02:00

l y a quelques fédérations dissidentes, mais au niveau mondial, le judo est clairement structuré

  • IJF : fédération internationale de judo
  • EJU : union européenne de judo
  • FSJ : fédération suisse de judo
  • AJJV : fédération valaisanne de judo

Chacun de nos membres est nécessairement affilié à la FSJ.

Notre club est affilié, en tant qu’association, à l’AJJV

A quel âge peut-on commencer le judo ?2020-09-19T19:21:37+02:00

Certains clubs proposent de s’occuper de vos enfants avant 5 ans. Nous avons fait le choix d’intégrer les enfants dès leur scolarisation.

Aller en haut